Toutes les informations utiles à savoir sur le covering voiture


Toutes les informations utiles à savoir sur le covering voiture

Grâce au covering voiture, bénéficiez d’une protection, ainsi que d’une personnalisation pour votre véhicule avec possibilité de faire machine arrière en cas de besoin. Contrairement à la peinture classique, le covering voiture ou car wrapping est en effet un procédé de relooking auto qui a l’avantage d’être amovible. Il permet de ce fait de rafraîchir l’esthétique de son véhicule tout ayant la possibilité de retrouver la peinture d’origine à tout moment.

Si le concept vous séduit, suivez le guide pour découvrir tout ce qu’il y a à savoir à propos de ce procédé de customisation auto à moindre coût.

Qu’est-ce que le covering voiture ?

Recouvrir la carrosserie de la voiture de film adhésif afin de changer la couleur dans son intégralité ou décorer certains endroits extérieur ou intérieur, c’est à cela que consiste la technique de covering.

Longtemps utilisée par les entreprises pour véhiculer leur message publicitaire, la technique de car wrapping s’est désormais popularisé pour devenir à ce jour un concept de personnalisation en vogue chez les particuliers. Pour cause ? Son aspect réversible, son coût plus abordable qu’un travail de peinture traditionnelle, la possibilité de créer un design personnalisé, ainsi qu’un processus d’application qui requiert moins de temps que de repeindre sa voiture.

Pour savoir quel covering pour voiture convient à vos besoins et votre budget, voici en détail toutes les informations utiles à savoir avant de se lancer.

Où faire un covering voiture ?

La pose de films covering est un processus complexe qui demande une certaine adresse et une parfaite maîtrise de la technique de pose. Une erreur dans l’application et la manipulation du wrap peut avoir une conséquence irréversible sur le rendu final (pli, bulles, effet ou motif du wrap détérioré, découpe non ajustée, adhésif qui ne résiste pas…). D’où, il est toujours recommandé de se diriger vers un poseur professionnel pour avoir un résultat à la hauteur de vos exigences.

En effet, celui-ci dispose des moyens et du savoir-faire nécessaires pour réaliser le wrapping. À l’instar des travaux de peinture, notez que la phase d’application doit se dérouler dans un atelier spécialisé avec des accessoires de pose adaptés.

Il en est de même pour enlever le covering. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’enlever un simple sticker ou un autocollant. Ainsi, des étapes spécifiques sont à respecter en vue de préserver l’état de la peinture en dessous.

Par ailleurs, du démontage à l’application des films ou des décorations adhésifs, jusqu’à la finition comptez 2 jours à une semaine de travail pour un total covering, contre 3 heures en moyenne pour un semi-covering du capot, du toit, de la calandre, des jantes, des optiques ou bien de l’intérieur (plafond, équipements led, boîte à gants…).

Étant donné la précision et le temps de travail dont nécessitent chaque opération, les poseurs professionnels fixent ainsi leur tarif en prenant en compte divers paramètres notamment :

  • L’envergure de la surface à habiller (total covering ou semi-covering).
  • La qualité du wrap choisi.
  • Le modèle et la marque du véhicule.
  • L’état général de la carrosserie (neuf, cabossé, avec des rayures profondes ou superficielles).
  • Voiture dotée ou non d’un pack sport.

N’hésitez pas à vous servir d’un simulateur en ligne mis à disposition par les sites professionnels pour avoir une estimation de prix du covering.

Combien coûte le covering d’un véhicule ?

Comme évoqué précédemment, plusieurs paramètres entrent en jeu pour pouvoir établir le coût réel d’un wrapping. En général, il faut prévoir un budget entre 1000 à 5000 €.

À titre d’exemple, le total covering chez un spécialiste de la pose est facturé à :

  • Entre 1000 à 1300 € pour une citadine 3 portes (Mini Cooper, Fiat 500…) avec un film de couleur noir, métallisé, mat, brillant ou encore satin. Ajoutez 1000 € supplémentaires pour un effet acier brossé, perlé, carbone…
  • Entre 1500 € à 2500 € pour une berline 5 portes (BMW m5, Audi A7…).
  • Entre 2000 à 5000 € pour une super car de luxe (Lamborghini, Porsche Panamera, Maserati GT…)

Pour le covering partiel des inserts, des optiques de phare, des feux arrière, des étriers de freins et bien d’autres, ainsi que l’ajout de bandes décoratives, le tarif se situe entre 100 à 200 €.

Sachez qu’il est toutefois possible de faire baisser sensiblement la note si vous prenez l’initiative de réaliser le wrapping par vous-même. L’opération est certes assez délicate, mais elle reste néanmoins faisable.

Comment poser son covering voiture ?

Avant de penser à appliquer le wrap, il est important tout d’abord de veiller à ce que l’environnement de travail réponde parfaitement aux conditions requises. Cela implique un endroit éclairé, couvert à l’abri de la poussière et à une température de 18 à 34°C.

Les accessoires de pose doivent également être à portée de main notamment les outils de coupe (cutter, scalpel, fils de découpe…) la raclette de covering, le décapeur thermique et les gants. La longueur nécessaire dépend généralement du type de covering que vous souhaitez réaliser.

Cliquez ici pour faciliter la recherche de tous ces matériels et bien entendu des rouleaux adhésifs au bon rapport qualité/prix. Notre boutique propose des rouleaux 50 x 50 cm pour du semi-covering, de 152 cm de large sur 30 cm à 18 m de long pour vos total covering ou bien encore du 30 cm de large sur 50 cm à 10 m de long pour l’habillage des optiques.

Une fois que tout est mis en place, il reste maintenant à procéder à la pose :

Pour du semi-covering : Nettoyer les parties à couvrir avec du chiffon microfibre et des produits nettoyants.

Pour du total covering : Nettoyer et dégraisser la carrosserie, y compris tous les recoins (portières, passages des roues…). Procéder au démontage des rétroviseurs, des poignées de porte…

  • Couper le film selon la dimension voulue, puis retirer le liner de protection.
  • Étirer le film thermoformable tout en l’appliquant.
  • Positionner le film en lissant la surface avec la raclette afin de dégager toute formation d’air et d’eau.
  • Utiliser le décapeur thermique à une température de 40°C pour chauffer le film. Monter à 90°C sur les contours afin que le film y adhère parfaitement. Il est aussi possible d’utiliser un vernis de scellement pour fixer les bords.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article similaire