Covering voiture : de la carrosserie à l’habitacle


L’atout qui fait pencher la balance en faveur du covering voiture comparé à la peinture traditionnelle réside assurément dans la personnalisation sans limite qu’il procure. Une grande variété de motifs imprimés, couplée à une possibilité de relooking de l’intégralité du véhicule, extérieur comme intérieur, seul le covering permet une telle alternative.

Mais afin que l’habillage puisse reproduire l’effet escompté, il est primordial de savoir choisir le film covering adapté. Notez qu’à chaque partie du véhicule correspond un type de film covering particulier.

Pour votre premier pas dans l’univers du car wrapping, découvrez toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour une décoration réussie de votre véhicule.

 Film de protection pour carrosserie

Pour recouvrir la carrosserie de film protecteur, les spécialistes du covering font recours au procédé de total covering. Dans ce cadre, il sera question d’appliquer sur toute la surface externe du véhicule des films calandrés ou coulés avec une finition mat, brillante, satiné. Pour des effets très réalistes, il existe actuellement sur le marché des films 5D texturés qui imitent parfaitement l’apparence des matériaux chers tels que le carbone. Cliquez ici pour voir toutes les nouveautés en matière de vinyles et de films adhésifs.

Utilisés surtout en lettrage, les films calandrés 2D conviennent pour recouvrir les parties planes en raison de leur caractère peu thermoformable. Autrement dit, ils sont peu sensibles à la chaleur et n’acceptent pas de grandes déformations. Ces types de wrap seront ainsi davantage utilisés comme protection de capot voiture ou de toit tout particulièrement pour les véhicules de grands gabarits types 4×4.

Pour les petites pièces, on préconise un tout autre type de film covering.

 Film de protection pour semi covering voiture

Les films coulé 3D s’utilisent de préférence sur les pièces avec bords incurvés des parties externes ou internes du véhicule. Avec la technologie coulée, le film adhésif offre en effet une grande conformabilité, ce qui facilite la manipulation et la pose sur les contours et les surfaces courbées sans risque de créer des plis.

Le film polymère est de ce fait plus adapté pour le semi covering des rétroviseurs latéraux, du réservoir d’une moto ou même pour l’habillage du capot si vous optez uniquement pour le covering de cette pièce.

Le film teinté pour phare

Pour teinter ses phares et ses feux arrière, l’usage de films covering polymère pour feux et phare thermoformable est largement recommandé. Leur technique de fabrication fait qu’ils offrent une meilleure adhérence aux surfaces lisses des verres.

Sur le marché, deux types de films covering pour optiques sont disponibles : le film teinté ou le film transparent.

Les connaisseurs et les adeptes de personnalisation ont tendance à opter pour le premier. En effet, un film teinté noir ou fumé pour feux arrière donne un look inédit au véhicule tout en faisant office de protection.

En revanche, pour ceux qui ne veulent pas ajouter une décoration particulière aux optiques, il est tout à fait possible de choisir un film transparent qui va tout simplement protéger contre les éventuelles agressions extérieures (éraflures, coups, rayon UV…)

Il faut savoir qu’en raison de leur caractéristique particulière, l’application de l’un ou de l’autre de ces deux types de films covering n’altèrera en rien la luminosité des phares, du feu de stop ou bien des feux de recul lors de l’allumage

Le covering de l’habitacle

Un autre avantage du car wrapping par rapport à la peinture classique est la possibilité de décorer l’intérieur de sa voiture. On peut ainsi se permettre par exemple de réaliser la pose de film carbone sur le tableau de bord ou de l’intérieur des portes afin de retranscrire l’effet carbone de la carrosserie.

Toutefois, au niveau de l’esthétique, certains motifs et aspects sont plus adaptés que d’autres pour rehausser le look de l’habitacle et par la même occasion lui donner une apparence luxueuse. Force est de reconnaître qu’on risque de créer une surcharge visuelle en optant pour une décoration tout en carbone.

Dans ce fait, pour le covering du tableau de bord, il est d’usage d’opter pour un film covering aspect ronce de noyer ou chêne qui va contraster impeccablement avec le cuir de l’habitacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article similaire